❤️ OFFRE SPECIALE RENTREE EN COURS ❤️

Comment bien choisir son epilateur à lumière pulsée ?

Il existe une multitude de modèles d’ epilateur lumière pulsée. Comment choisir celui qui vous correspond le mieux ?

Caractéristiques, zone à traiter, type de peau, budget… Notre équipe fait le point : découvrez tout cela en détails ci-dessous ! 

Choisir son épilateur selon les caractéristiques techniques

Flash manuel ou continu

Comme vu précédemment, l’épilation à lumière pulsée se fait grâce à un flash lumineux. Ce mode flash peut être manuel (simple) ou continu, et parfois même… les deux !

Alors, comment choisir ? Eh bien, cela dépend du degré de précision dont vous avez besoin. En effet, le mode manuel offre une épilation plus précise, il est donc conseillé pour le visage ou le maillot.

A l’inverse, le mode continu est moins précis, mais plus rapide. Il flashe, comme son nom l’indique, en continu : il suffit pour cela de faire glisser l’appareil tout du long de la zone à traiter. 

Nombre de flashs

Chaque épilateur IPL dispose d’un nombre de flashs limité. Ce dernier représente sa durée de vie et est très variable : entre 50 000 à 250 000 flashs en moyenne, et jusqu’à 400 000 flashs pour les meilleurs épilateurs du marché. Plus le nombre de flashs est important, et plus longue sera sa durée d’utilisation.

Par exemple, un épilateur de 300 000 flashs aura une durée de vie de plus de 10 ans ! Dans la même veine, plus la vitesse des flashs est élevée, et plus l’épilation sera rapide. Comme vous pouvez le constater, il s’agit donc d’un critère à prendre absolument en compte pour bien choisir son épilateur IPL.

De mon côté, j’ai pris le temps de faire le calcul. Avec mon épilateur IPL, j’utilise 180 flashs pour épiler les 2 jambes : cela signifie que je pourrais réaliser jusqu’à 277 séances avec un simple appareil d’entrée de gamme de 50 000 flashs !

Puissance de la lampe

La puissance de la lampe flash joue aussi un rôle important. Celle-ci varie d’un épilateur à l’autre, entre 3 à 9 joules / cm² en moyenne.

Attention : plus la puissance est élevée, et plus vous vous exposez à des risques de brulure. Si votre peau est fine et sensible, privilégiez l’achat d’un épilateur à plus faible puissance. 

le choix de la taille de la fenêtre

Un autre critère important dans le choix de votre épilateur est la taille de la fenêtre d’application.

En effet, celle-ci doit être adaptée à votre besoin : une petite fenêtre (de 2 à 3 cm²) est idéale pour les zones sensibles (maillot ou visage), car plus précise.

A l’inverse, une grande fenêtre (4 à 7 cm²) est plus adaptée pour traiter rapidement les zones importantes (jambes ou dos).

Alimentation

L’épilateur IPL peut être alimenté sur secteur ou sur batterie.

Le premier peut ne pas être très pratique lorsque l’on souhaite épiler le maillot par exemple, mais le deuxième nécessite d’être rechargé avant chaque séance.

Ici donc, je n’ai pas vraiment d’avis tranché sur la question : tout dépend de l’utilisation que vous souhaitez en faire.

A vous d’y réfléchir minutieusement avant de choisir le modèle idéal pour vous 🙂

Poids

Parmi les épilateurs à lumière pulsée, on trouve de tout en termes de poids. Certains sont assez petits et légers, donc plus maniables, mais ils nécessitent d’être branchés en filaire. Je vous conseille donc de regarder la longueur du cordon avant votre achat, afin de ne pas vous retrouver avec un câble trop court, et peu pratique.

Avec batterie, il n’y a plus ce souci de longueur de câble, mais ce type d’épilateur est beaucoup plus lourd. Lors d’une séance de longue durée, ils sont donc moins agréables à utiliser.

Ampoule rechargeable

Un autre critère sympa à regarder, mais pas indispensable : l’ampoule rechargeable.

Cela vous permet d’obtenir un nombre de flashs illimité, et donc de conserver votre épilateur aussi longtemps que nécessaire. Une fois l’ampoule déchargée, vous pourrez la remplacer simplement chez le fabricant.

Sécurité des dispositifs

Les ELP actuellement disponibles sur le marché sont dans l’obligation de respecter les normes européennes de sécurité.

Toutefois, je vous recommande de vérifier si c’est bien le cas avant tout achat, et que l’appareil dispose de filtres UV ainsi que de détecteurs d’intensité lumineuse et de contact avec la peau.

Choisir son épilateur lumière pulsée selon la zone à traiter

Pour bien choisir votre épilateur à LP, il est indispensable de définir la zone que vous souhaitez épiler. 

Par exemple, les petites zones (sourcils, moustache…) nécessitent un appareil adapté, avec petite fenêtre et / ou embout de précision. Les zones importantes, telles que les jambes, nécessitent un appareil avec une fenêtre large, afin de les réaliser rapidement.

De même, les zones sensibles telles que le visage nécessitent un épilateur visage adapté, avec une faible intensité et une petite fenêtre, afin de minimiser le plus possible tout risque de brulure. 

Une fois définies les zones à épiler, je vous recommande donc de vérifier que l’appareil de votre choix soit parfaitement adapté pour les traiter efficacement.

Le type de peau : un critère de choix important

Afin d’obtenir une épilation parfaitement réussie, il vous faudra également choisir un modèle d’épilateur à lumière pulsée convenant à votre couleur de peau.

En effet, tous ne sont pas utilisables sur l’ensemble des types de peaux. La grande majorité peut être utilisée sur les peaux de phototype I à IV, mais ne fonctionnera pas forcément sur les types V (peaux bronzées).

Pour ces derniers, il existe néanmoins des ELP adaptés à leur carnation.

Par contre, les personnes dont la peau est très foncée (phototype VI) ne peuvent pas recourir à la lumière pulsée : celle-ci est malheureusement inefficace pour leur type de peau.

Selon votre budget

Dernier point, le choix de votre épilateur va bien entendu dépendre… de votre budget ! Le prix est très variable, selon la qualité et la marque. Par exemple, l’entrée de gamme se situe à 100 €, alors que le haut de gamme sera plutôt autour des 500 €.

Comme vous pouvez le constater, il s’agit d’un investissement conséquent à première vue. Mais sur le long terme, celui-ci est bien plus rentable que le recours à des séances chez l’esthéticienne (en effet, chaque séance vaut 250 € en moyenne ! Sachant que vous devez compter entre 6 à 10 séances en moyenne pour que cela se révèle efficace…).

Sur le marché, on retrouve une multitude de modèles d’ELP.